Le Domaine des Danjean, un lieu chargé d’Histoire.

A l’instar du village de Signes et des communes limitrophes Plan-d'Aups-Sainte-Baume, Mazaugues, La Roquebrussanne, Cuges-les-Pins, Riboux, Méounes-lès-Montrieux, Le Castellet, Le Beausset, Sollies-Toucas et Évenos, on trouve au Domaine des Danjean, des vestiges très anciens comme des foyers néolithiques ainsi que des traces de fréquentations humaines datant de l’âge du bronze et de l’âge du fer. Les vestiges romains sont également nombreux.

Alors qu’au Moyen Age, le village de Signes fut une seigneurie des vicomtes de Marseille, de la famille de Signes, puis des évêques de Marseille, Danjean le Jeune où est installé le Domaine était déjà un lieu de rassemblement et notamment de cultures maraichères qui alimentaient la région.

Construite sur les vestiges d’une bergerie du XVIème siècle, dont on peut toujours voir l’un des murs en pierres sèches, témoignage de l’architecture agricole varoise, la bâtisse se trouve toujours au cœur de cette terre nourricière. Des murés qui entouraient les cultures sont aujourd’hui toujours en place, et peuvent être découverts à qui sait bien regarder.

Encore au Moyen Age, Signes et notamment le territoire appelé Danjean le Jeune, était un haut lieu de la sorcellerie. La fontaine dite « aux sorcières » située au cœur du village en atteste.

On raconte que l’une d’entre elle résidait à Danjean. Une gentille « rebouteuse » appelait Maia qui vraisemblablement soignait les habitants grâce aux plantes de la garrigue : romarin, lavande, thym, sauge, sarriette…

Durant les temps modernes, des assaillants tels qu’un bataillon de soldats austro-savoyards envoyé par le duc de Savoie ont tenté de conquérir le village de Signes et ses environs. C’était mal connaître les habitants qui les repoussèrent et leurs infligèrent une terrible défaite.

Mais Signes et les hectares qui entourent le Domaine, c’est aussi un haut lieu de la résistance durant la seconde guerre mondiale. Nombreux maquisards ont trouvé sur ces terres, des lieux de caches et de rassemblements notamment à Siou Blanc.

Dans les années 80, alors que le maire de l’époque le bien connu Paul Ricard créateur du pastis du même nom, fait de son mandat un exemple de la défense de la ruralité, de la sociabilité villageoise et de l'environnement, il permet aux parents de l’actuel propriétaire du Domaine, d’y construire sur les ruines de la Bergerie des Danjean, un restaurant, salle de réception, propice à l’organisation de très belles fêtes.

Lucette et Maurice construisent alors celle qu’on appellera l’Auberge des Danjean et en feront un haut lieu de la gastronomie provençale. Ils y accueilleront pour des repas, événements dansants et séminaires, des convives venus de l’Europe entière pour se régaler notamment des délicieuses « écrevisses à la Lucette ».

Vendue après 15 ans d’exploitation par Lucette et Maurice, Danjean sera habité par d’autres restaurateurs qui à leur tour, accueilleront festivités et repas.

Mais en 2015, la bâtisse est à nouveau à vendre.

C’est alors que le fils de Lucette et Maurice qui après un long séjour à Paris puis Marseille revient sur les terres de son enfance, décide avec sa compagne, de racheter la maison qui n’a jamais cessé d’être la sienne.

L’aventure reprend alors et le Domaine des Danjean redevient le lieu où il fait bon se rassembler en harmonie avec la campagne qui l’entoure.

Les chênes centenaires sont toujours là, les pins d’Alep ont pris de la hauteur, une piscine a été construite et Sophie, Lény et leurs enfants, décident d’ouvrir leur maison familiale aux mariés, séminaires, anniversaires

Après des travaux indispensables toujours en respect avec l’architecture initiale et l’environnement, ils vous proposent de louer leur immense salle de réception ainsi que les extérieurs pour célébrer des fêtes qui vous ressemblent.

Ainsi, aujourd’hui, ce lieu qu’ils ont rebaptisé le Domaine des Danjean est une salle de réception ainsi que des espaces propices aux plus belles photographies ou à des cérémonies laïques en pleine nature, où l’on peut célébrer mariage, baptême, anniversaire, fêtes, toujours dans un univers champêtre et authentique.

N’hésitez pas nous contacter par mail ou par téléphone, pour y organiser célébration ou séminaire, nous vous accueillerons avec plaisir dans ce petit coin de paradis.